​Trajan appuie la transmission d’adfinitas à Deborah Berger

Contenu réservé aux abonnés

L'entreprise spécialisée dans l'accompagnement des associations et ONG dans leurs levées de fonds est valorisée entre 15 et 20 M€.

  • LBO
Publié le 17 févr. 2022 à 14:18Mis à jour le 17 févr. 2022 à 14:20

Après plus de 20 ans à la tête de la société adfinitas, qui fait de l’accompagnement d’ONG et d’associations dans leurs levées de fonds, Karine Sence a souhaité passer la main. Elle confie donc les rênes de son entreprise - créée à Lille en 2000 avec l’appui d’un business angel néerlandais - à Trajan (majoritaire) et Déborah Berger. Cette dernière, ex-dg adjointe d’une filiale de Chargeurs et ancienne directrice des projets IT de Scor, s’était associée au fonds début 2021 pour trouver un projet de reprise. Chose faite, puisqu’elle investit significativement dans le Bimbo d’adfinitas aux côtés de Trajan, qui mise un ticket dans le bas de sa fourchette de 5 M€ à 15 M€. Le gérant se ménage ainsi de la marge financière pour réinjecter des fonds propres dans l’entreprise si une croissance externe significative le nécessite. Karine Sence conserve une partie de ses titres à l’issue de cette opération valorisant adfinitas entre 15 M€ et 20 M€, selon nos informations. Dix cadres clés, déjà associés au capital, poursuivent aussi l’aventure. Fondée comme une agence de marketing relationnel devant principalement conseiller des organismes à but non lucratif – comme la SPA, la Croix Rouge ou encore Médecins du Monde – dans leurs campagnes de fundraising, la société s’est depuis développée autour de cette relation organisation-donateurs. Elle a ainsi acquis deux centres d’appels à Nice et à Berlin pour la collecte de dons, mais aussi une entreprise de bénévolat de compétences. Elle s’est par ailleurs lancée dans le conseil digital de ces ONG, associations et certaines grandes entreprises en ouvrant notamment des bureaux à Paris et Hanovre. Aujourd’hui forte de 20 M€ de chiffre d’affaires, en croissance de 20 % par an depuis trois ans (pour moitié organique et pour moitié par acquisition), adfinitas espère maintenir ce cap en se renforçant sur ses expertises ou par intégrations verticales pour enrichir sa gamme de services.

Cet article est réservé aux abonnés

Abonnez-vous dès maintenant

  • L’accès en illimité à tous les contenus, sur tous les supports

  • La version numérique du magazine dès 18h le vendredi

  • Les newsletters exclusives

Je m'abonneDéjà un compte ? Connectez-vous

Trajan Capital : Thomas Duteil, Tanguy Tauzinat • Conseils investisseurs : due diligence financière : BDO France (Alban Cabanis, Alexis Fontana) ; juridiques : Squire Patton Boggs (Charles Fabry, Véronique Collin), Advance Avocats (Aymeric Malphettes) • Conseils cédants : financier : Capitalmind (Jean-Arthur Dattée, Christopher Martin) ; juridique : Ambre Associés (Eric Kopelman, Edouard Clément) ; due diligence financière : Grant Thornton (Frédéric Zeitoun, Matthieu Audibert)

Accéder à la fiche du deal