​D’Ieteren négocie la reprise de la maison mère d’Autodistribution pour 1,7 Md€

Contenu réservé aux abonnés

Le revendeur de pièces détachées automobiles détenu par Bain Capital choisit la voie d’un adossement industrielaprès deux tentatives d’IPO infructueuses.

  • Sortie
Publié le 14 févr. 2022 à 16:49Mis à jour le 18 févr. 2022 à 12:17

Plusieurs fois esquissées au cours de de ces dernières années, mais sans résultat concret, la revente de Parts Holding Europe (PHE) va enfin pouvoir devenir réalité. La maison mère d’Autodistribution et d’Oscaro.com, que Bain Capital contrôle depuis 2015, va normalement passer sous pavillon belge d’ici à la fin du troisième trimestre.

Le fonds américain vient effectivement d’entrer en négociations exclusives avec D’Ieteren Group, notamment connu pour avoir un intérêt majoritaire dans Belron - l’entreprise derrière les enseignes Carglass et Autoglass. L’offre du groupe familial bruxellois s’articule autour d’une valeur d’entreprise de 1,7 Md€, ce qui correspond à 7 fois l’Ebitda de PHE à fin septembre sur douze mois glissants (lequel s’élève à environ 240 M€). Cette valorisation reflète une valeur des fonds propres de la cible de 540 M€, a précisé d’Ieteren. A titre de comparaison, lorsque Bain Capital avait tenté d’introduire en Bourse PHE au printemps 2021, il était prévu que l’opération – qui aurait pris la forme d’une augmentation de capital de 450 M€ pour réduire la dette – extériorise une valeur d’entreprise de l’ordre de 1,8 Md€, avec comme référence un Ebitda 2020 de 203 M€. Et la cotation, selon les modalités prévues, devait porter la capitalisation de l’entreprise à un peu plus de 1 Md€… Mais les conditions de marché en Bourse, qui étaient redevenues difficiles après quelques semaines d’accalmie en mai, ont eu raison de ce projet d’IPO. Comme en 2018. Entretemps, des discussions avancées pour une revente à d’autres acteurs du private equity, CVC et Platinum, avaient, elles aussi, échoué.

Cet article est réservé aux abonnés

Abonnez-vous dès maintenant

  • L’accès en illimité à tous les contenus, sur tous les supports

  • La version numérique du magazine dès 18h le vendredi

  • Les newsletters exclusives

Je m'abonneDéjà un compte ? Connectez-vous

Conseils cédants : financier : Rothschild & Co ; juridique : Latham & Watkins (Denis Criton, Michael Colle, David Chatteleyn, Mathilde Saltiel) • Conseils investisseurs : juridique : Bredin Prat (Olivier Assant, Clémence Fallet, Karine Sultan, Pierre Honoré, Anne Robert), due diligences : financière : Deloitte (Vania Mermoud, Aurélien Louis, Koen Clukkers), juridique : Deloitte Taj (Cécile Debin, Olivier Venzal, Eric Guillermet)

Accéder à la fiche du deal